L’UE crée de nouvelles normes pour faciliter les voyages avec les animaux de compagnie.

 

European Parliament Stairs

European Parliament Stairs (Photo credit: photogreuhphies)

 

Bruxelles, le 10 juin. Libre traduction par Nathalie BARES d’un article en espagnol d’Europa Press

 

   Les ministres des transports de l’Union Européenne ont donné ce lundi leur accord pour faciliter le transport des chiens, chats et autres animaux de compagnie dans l’Union Européenne, des modifications qui éclaircissent les exigences sanitaires et réduisent les formalités administratives à accomplir pour les citoyens qui voyagent avec leur animaux.

 

   La chambre européenne a voté en faveur de la nouvelle législation au mois de mai, pour que les changements entrent en vigueur une fois publiée au journal officiel de l’UE, moment à partir duquel les pays auront 18 mois pour la transposer dans leur législation nationale.

 

   Il s’agit d’éclaircir les documents qui doivent accompagner l’animal, lesdits « passeports pour animaux de compagnie », doivent être délivrés par une autorité vétérinaire et inclure le code identifiant électroniquement l’animal, le détail des vaccins antirabiques et toute autre donnée pertinente sur la santé de l’animal.

 

   Pour pouvoir voyager dans l’UE, l’animal doit être à jour de ses vaccins antirabiques et les bébé animaux ayant entre 12 et 16 semaines pourront voyager s’ils ont été vaccinés contre la rage, même s’ils ne sont pas encore immunisés à cette maladie.

 

   Le changement des règles implique également qu’il y aura une limite de 5 animaux de compagnie qui pourront voyager ensemble en même temps, pour éviter que ces voies soient utilisées pour un trafic commercial irrégulier.

 

   Les propriétaires qui ont plus de 5 animaux pourront recevoir une autorisation pour transporter leurs animaux ensemble s’ils attestent qu’ils se déplacent pour se rendre à une compétition, une exhibition ou un autre évènement sportif

 

   Dans l’UE il y a actuellement 64 millions de chats et 66 millions de chiens, et un foyer sur quatre possède au moins un animal de compagnie, selon les données du parlement européen.

 

 

 

Publicités

Allemagne : presque un allemand sur 4 travaille avec un bas salaire

Libre traduction de l’article de la rubrique « ultima ora » du site Metronews.it paru à 9:59 le 9 juin 2013 par Nathalie BARES.

 

(AGI) Berlin – Le chômage touche de moins en moins de personnes en Allemagne, mais presque un allemand sur 4 (22,2%) a un bas salaire. Une étude de l’institut de macroéconomie et de recherche de la conjoncture (Imk) de la fondation « Hans-Boeckler » a révélé que 22,2% des travailleurs allemands ont un salaire inférieur aux deux tiers du salaire moyen qui correspond à 11 euros de l’heure à l’ouest et à 8,30 euros à l’est.

 

German Flag

German Flag (Photo credit: caribb)