DAVERI : « Voilà pourquoi le coût du travail est élevé »

Europe

Europe (Photo credit: Wikipedia)

UE Le coût du travail est en hausse en Europe : selon Eurostat, au premier trimestre de cette année le coût horaire de la main d’œuvre a augmenté sur une base annuelle de 1,6% dans la zone euro et de 1,9% dans l’UE27.
En Italie l’augmentation a été supérieure de 2,5% à la moyenne de la zone euro. Le coût du travail est calculé sur la base de deux composantes : la composante du salaire et celle hors-salaire. Les deux indicateurs dans la zone euro ont augmenté de 1,7% et de 1,4%, alors qu’en Italie ils ont augmenté de 2,3% et de 3,1% respectivement.

Industrie à +3,3%

En regardant la répartition par secteur économique dans les 17 pays, le coût horaire du travail à augmenté de 3,3% dans l’industrie, de 1,8% dans la construction et de 1,3% dans les services.

La Roumanie à +8,6%

Parmi les États membres dont les données du premier trimestre 2013 sont disponibles, les plus grandes hausses annuelles du coût horaire du travail ont été enregistrés en Roumanie, qui a enregistré une augmentation de 8,6% et l’Estonie (+7,5%).   Des baisses ont en revanche été enregistrées en Slovénie (-3,8%), en Espagne (-0,7%), à Chypre (-0,5%) et au Portugal (-0,3%).

« Le cœur du problème c’est la baisse de la productivité »

« En Italie le coût du travail continue à augmenter parce que la productivité diminue » explique à Metro le professeur d’économie à l’Université de Parme Francesco Daveri.

L’augmentation des salaires n’a-t-elle rien à y voir?
Le coût du travail par unité de produit est formé du salaire A parité de salaire, si la productivité baisse, le coût du salaire augmente.  

Pourquoi l’Italie ne réussit pas à faire repartir la productivité?
Parce que dans notre pays il y a tant de petites entreprises, qui de par leur structure ne peuvent pas beaucoup grandir.

Comment peut-on inverser la tendance?
En aidant les petites entreprises, avec moins de bureaucratie et un accès au crédit plus facile.

 

Texte original de Valeria Bobbi traduit par Nathalie BARES

http://metronews.it/master.php?pagina=notizia.php&id_notizia=14519

Publicités